null

COMMENT BIEN CHOISIR SON VÉLO PLIANT

Voici les 10 critères à prendre en compte pour que votre vélo pliant soit parfaitement adapté à vos besoins et qu’il soit une vraie source de plaisir.

1 -Avant d’acheter un vélo pliant, il vous faut envisager toutes les situations dans lesquelles vous l’utiliserez. Un vélo pliant est un vrai vélo, ne l’oublions pas, il se peut donc que vous vous en serviez beaucoup plus que vous le pensiez au départ.

2 – La taille des roues

C’est le critère le plus important. Les vélos pliants existent dans toutes les tailles, des mini roues au 26 pouces, voici pour chaque type, les avantages et inconvénients.

3 – Le poids

Tout dépend de votre utilisation. Plus un vélo pliant est léger, plus il est facile à transporter et à faire avancer. Privilégiez ici un cadre en aluminium. Votre vélo sera léger et agile tout en restant très robuste.

Le poids varie ensuite en fonction de la taille. Un 26 pouces par exemple est un vélo idéal pour partir en randonnée VTT. Il se met en soute, rentre dans un coffre de voiture et peut être pris comme un bagage dans le train. Ces vélos sont pensés pour être déplacés pliés sur de grandes distances. En revanche, pour une utilisation citadine, il est préférable d’opter pour un vélo plus petit et donc plus léger car il sera porté beaucoup plus souvent.

4 – La maniabilité

Comme nous le voyons dans le comparatif sur les tailles de roues, plus un vélo a de petites roues, plus il est maniable. Pour cela, les 16 et 20 pouces sont parfaits car ils apportent le meilleur rapport maniabilité/stabilité. En effet, un vélo ultra maniable sera un peu moins stable. C’est comme si l’on compare un kart et une grosse voiture.

En ville, préférez un vélo pliant maniable et correctement stable. Sur sentier, préférez la stabilité.

5 – Le rendement

Ce critère est très important. Plus vous ferez de kilomètres avec votre vélo pliant, plus il vous faudra opter pour un rendement élevé. Et qui dit rendement élevé dit taille supérieure des roues. Un 16 pouces est idéal pour les petits déplacements citadins de moins de 8 km. Le 20 pouces passe partout et permet de faire une plus grande distance, il est donc plus adapté au multi-usages (ville, chemins…) car son rendement est meilleur. Le 26 pouces offre quand à lui un rendement optimal. Sa seule limite sera vous ! Il est donc très adapté à un usage tout terrain sur de longues distances.

Un 20 pouces à gauche, un 16 à droite

6 – La facilité de pliage

On ne compteplus le nombre de système de pliage des vélos pliant. Molette, clip, fermoir, papillon… la liste est longue ! De façon générale, après quelques manipulations, plier et déplier votre vélo pliant ne vous prendra que quelques secondes. Privilégiez ensuite la sécurité du système. S’il a un pré-blocage automatique, c’est une sécurité en plus.

7 – La résistance

De façon générale, privilégiez les cadres en Aluminium. Ils sont beaucoup plus résistants à la corrosion, sont plus fermes que les cadres en acier. C’est l’idéal pour les propriétaires de bateaux mais aussi pour tout ceux qui souhaitent réduire l’entretien de leur vélo pliant.

D’autre part, renseignez vous sur la garantie qu’offre le constructeur. Plus la garantie est longue, plus vous avez l’assurance d’acquérir un produit fiable et de bonne qualité. La moyenne est de 2 ans, certains vont même jusqu’à 5 ans. Lorsqu’un constructeur garantie ses produits 5 ans, c’est qu’il a confiance dans la solidité de ses vélos.

 

8 – Le confort

Rares sont les vélos pliants bénéficiant d’une suspension. Mais cet élément n’est pas négligeable, surtout pour une utilisation régulière. Que l’on soit en ville ou sur chemin accidenté, avoir un cadre suspendu apporte un très grand confort et permet de passer des obstacles (trottoirs, dos d’âne, nids de poule, cailloux…) sans se faire mal et en toute sécurité. En effet, pour une utilisation tout terrain, un vélo suspendu sera beaucoup plus stable et adhèrera mieux au sol qu’un vélo pliant classique. La raison à cela est que la suspension absorbe les chocs au lieu de les renvoyez directement sur le cadre, le vélo bougera donc nettement moins.

9 – Roule t’il une fois plié ?

Ce critère est très important. Un bon vélo pliant peut rouler même plié (photo). Bien que cela nécessite une prise en main au départ, vous apprécierez de pouvoir le déplacer plié sans avoir à la porter, surtout pour pendre les transports en commun, l’ascenseur…

10 – Le prix

Nous y voilà. Le prix ! Il est vrai qu’un vélo pliant est souvent plus cher qu’un vélo traditionnel, mais, au final, il s’avère très économique. D’une part, vous ne vous le ferez jamais voler car vous l’amènerez avec vous partout où vous irez. Au bureau, en voiture, dans votre appartement, un vélo pliant se met n’importe où car il prend très peu de place. D’autre part, un vélo acheté un certain prix (au moins 400€) durera dans le temps et vous coutera finalement moins cher en entretien qu’un vélo bas de gamme. De plus, il sera plus facile à revendre. Et à partir du moment où vous vous déplacez en vélo, vous faites des économies : pas d’assurance, d’abonnement, ni d’essence à payer. Son utilisation ne coute rien ce qui fait que vous l’amortirez très vite.

N’hésitez donc pas à mettre le prix une bonne fois, c’est peut-être le plus économique.

En résumé

Nous espérons vous avoir suffisamment éclairé pour l’acquisition de votre vélo pliant. Reste maintenant à passer à l’action et découvrir combien c’est simple et pratique !